Gestion des matières résiduelles

La gestion des matières résiduelles est un enjeu de plus en plus considéré dans nos gestes quotidiens, mais aussi dans tous les secteurs d’activités. Au cours des dernières années, plusieurs pratiques et procédés ont été développés pour détourner le maximum de matière des sites d’enfouissement. C’est dans cette optique que des concepts tels que le Principe des 3RV (réduire, réemployer, recycler et valoriser) a été diffusé, que la mise en place d’une collecte de matières organiques est présentement à l’étude, et que des moyens sont élaborés afin d’encourager le recyclage.

Notons que ces approches contribuent également à réduire la pression environnementale rattachée à l’exploitation de matières premières liées à la production de nouveaux biens. De plus, le détournement de matières organiques permettra de diminuer de façon importante les gaz à effet de serre (GES) émis par les sites d’enfouissement, ainsi que la demande pour l’aménagement de tels sites.


Actions réalisées ou en cours de réalisation en lien avec cet enjeu
  • Programme de subvention de bacs de compostage domestiques et ateliers de formation gratuits sur le compostage;
  • Augmentation du nombre de collectes vertes (résidus verts) effectuées par la Ville au cours de l’année;
  • Participation de la Ville et sensibilisation citoyenne à la Semaine québécoise de réduction des déchets.


Saviez-vous que...
Au Québec, 13 millions de tonnes de matières résiduelles sont produites chaque année, ce qui représente en moyenne 25 tonnes par minute, soit l’équivalent d’un camion à ordures… plein. Les Québécois et Québécoises figurent donc, malheureusement, parmi les plus grands producteurs de déchets au monde. Ensemble, réfléchissons à nos habitudes et renversons la tendance !


Pour réduire sa production de déchets une seule solution : le principe des 3RV
Le principe des 3RV représente une hiérarchie d’actions qui favorisent une gestion responsable des matières afin de protéger l’environnement.


  • Réduire à la source         
  • Réemployer
  • Recycler
  • Valoriser


Réduire à la source : le déchet le plus facile à gérer est celui que nous ne produisons pas !
Définir ses besoins, faire des choix écoresponsables et poser des gestes qui réduisent la production de rebuts.

Exemples : éviter les produits à usage unique ou ceux suremballés, choisir les grands formats au lieu des portions individuelles, favoriser l’achat d’aliments en vrac, apporter des sacs réutilisables aux magasins, etc.


Réemployer : prolonger la durée de vie
Réutiliser, réparer, donner ou vendre; des moyens simples de prolonger la durée de vie d’un bien et d’éviter d’enfouir des matières dans les dépotoirs.

Exemples : donner des vêtements, des jouets, des livres, etc. à un organisme qui aide les gens dans le besoin,  proposer aux amis des échanges de vêtements ou de jouets, organiser une vente de garage annuelle, etc.


Recycler : papier, carton, verre, plastique et métal
Trier les matières et déposer les contenants, emballages, imprimés et journaux dans le bac de récupération.

Seuls le papier, le carton, le verre, le plastique (sauf le numéro 6) et le métal sont acceptés lors de la collecte des matières recyclables.

IMPORTANT : le bois et les matériaux de construction doivent être apportés à l’écocentre pour être récupérés, et non être déposés dans le bac bleu.


Valoriser : transformer vos matières organiques
Les restes de table (pelures de fruits et de légumes, pâtes, pain, etc.) et les feuilles séchées peuvent produire du compost : un engrais riche, naturel et gratuit ! Dans certaines installations, les matières brunes peuvent même être transformées en énergie.


Exemples : l’emploi d’un composteur domestique et l’herbicyclage (laisser les rognures de gazon sur la pelouse après la tonte) permettent de réduire grandement le nombre de sacs déposés en bordure de rue.